Dre Jane Y. Polsky
Titulaire d’une bourse d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé – Profil

Nom : 
Dre Jane Y. Polsky
Organisme d’accueil partenaire :
Institut de recherche en services de santé (IRSS)
Nom du superviseur à l’organisme d’accueil :
Dre Astrid Guttmann
Lieu (ville, province) :
Toronto, ON
Établissement d’enseignement :
Hôpital St. Michael (affilié à l’Université de Toronto)
Nom du superviseur à l’établissement d’enseignement :
Dre Gillian L. Booth
Durée de la bourse de recherche :
1 an
Titre de la bourse de recherche ou du programme de travail :
Établir des partenariats pour créer un dépôt de données intersectoriel qui servira à l’évaluation de politiques

Biographie

Je suis épidémiologiste et je m’intéresse depuis longtemps aux déterminants sociaux de la santé et à la prévention des maladies chroniques, en particulier la manière dont nos conditions sociales et environnementales façonnent subtilement nos comportements et choix influençant le risque de maladie chronique (obésité, diabète), et la répartition souvent inégale de ces conditions entre les classes socioéconomiques. Je détiens une maîtrise en épidémiologie de l’Université Queen’s et un doctorat en santé publique de l’École de santé publique Dalla Lana de l’Université de Toronto (obtenu en 2017). Mon projet de doctorat portait sur l’influence de l’environnement des aliments au détail du Sud de l’Ontario sur le risque de surpoids et de diabète chez les résidents. Les résultats ont été présentés dans les médias locaux et nationaux, et les bureaux de santé publique locaux les ont utilisés pour orienter la conception de stratégies de création d’environnements alimentaires favorisant la saine alimentation.

Programme de travail de la bourse de recherche

Une des missions de l’IRSS, mon organisme d’accueil partenaire, est de mener des analyses de pointe produisant des données fiables qui amélioreront les politiques, les soins de santé et la santé des populations. L’IRSS et les chercheurs externes doivent donc avoir accès à un vaste éventail de données sécurisées sur la santé des quelque 13 millions d’Ontariens. Ces données proviennent de partenariats avec divers organismes, dont des ministères et des organismes non liés à la santé.

En tant que titulaire d’une bourse en matière d’impact sur le système de santé, je travaillerai à la création de partenariats et au renforcement des partenariats existants avec des organismes externes, qui constituent actuellement des priorités pour l’IRSS. Mon travail soutiendra également une autre priorité : la réalisation de recherches novatrices au moyen de données généralement absentes des ensembles de données de santé, c’est-à-dire sur les déterminants sociaux (p. ex. revenu, éducation). J’espère contribuer à la compréhension et à l’expertise de l’IRSS quant à l’utilisation des données non liées à la santé.

Je suis ravie de travailler avec la Dre Astrid Guttmann, chef des affaires scientifiques de l’IRSS. J’ai également hâte de découvrir les étapes de la création de partenariats (de l’engagement des intervenants à l’évaluation) et de contribuer à combler les importantes lacunes ayant trait aux fonds de données. J’espère que les résultats de ces travaux contribueront à produire des données probantes de qualité qui amélioreront les soins de santé et la santé des populations et atténueront les inégalités socioéconomiques dans l’accès aux soins et les résultats.

Date de modification :