Dr Matthew Menear
Titulaire d’une bourse d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé – Profil

Nom : 
Matthew Menear
Organisme d’accueil partenaire :
INESSS
Nom du superviseur à l’organisme d’accueil :
Denis Roy
Lieu (ville, province) :
Québec (Québec)
Établissement d’enseignement :
Université Laval
Nom du superviseur à l’établissement d’enseignement :
France Légaré
Durée de la bourse de recherche :
2 ans
Titre de la bourse de recherche ou du programme de travail :
Implantation et évaluation de la mise à l’échelle de COMPAS-SM : une intervention d’amélioration de la qualité axée sur le patient visant les soins de santé mentale en première ligne
Coordonnées :
Site Web : www.decision.chaire.fmed.ulaval.ca/notre-equipe/menear-matthew/

Biographie

Je suis actuellement boursier postdoctoral affilié à l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) et au Centre de recherche sur les soins et les services de première ligne de l’Université Laval. J’ai fait ma formation doctorale dans le domaine de l’organisation des services de santé à l’École de santé publique de l’Université de Montréal. Mes recherches portent sur la prestation et l’organisation des services en santé mentale et en dépendances dans les établissements de soins de première ligne et sur l’engagement des patients et de leur famille dans les soins. Mon projet pour l’INESSS portera sur l’élaboration et l’évaluation de COMPAS-SM, une nouvelle intervention axée sur le patient conçue pour favoriser la réflexivité et l’amélioration de la qualité des soins de santé mentale offerts dans les établissements de soins de première ligne du Québec.

Programme de travail de la bourse de recherche

Ces travaux sont menés avec l’INESSS, qui joue un rôle essentiel dans la transformation du système de santé au Québec. L’INESSS collabore étroitement avec les prestataires de soins pour promouvoir l’excellence clinique et l’utilisation efficace des ressources dans le secteur de la santé et des services sociaux, et joue un rôle important dans l’élaboration de politiques factuelles au ministère de la Santé et des Services sociaux. Pour ce qui est de mon projet, l’INESSS supervise les pratiques réflexives et l’amélioration de la qualité dans les milieux de soins de première ligne, surtout dans la prévention et la prise en charge des maladies chroniques. Il dirige notamment COMPAS, qui réunit les fournisseurs de soins de première ligne et autres intervenants d’une région et les fait participer à une délibération réfléchie sur les données cliniques et axées sur la population et à la planification d’interventions pour combler les lacunes en matière de qualité qui sont ressorties de ces données. Auparavant, COMPAS portait uniquement sur les maladies chroniques physiques (p. ex. diabète, maladies pulmonaires chroniques). En tant que boursier, je vais travailler à l’élaboration et à l’évaluation d’un nouveau volet axé sur la santé mentale dans les milieux de soins de première ligne. Ce rôle comprendra l’établissement d’indicateurs permettant de comprendre les éléments à améliorer concernant les services aux personnes atteintes de troubles mentaux dans leur trajectoire de soins. Mon projet vise aussi à déterminer les problèmes importants dont l’INESSS doit tenir compte dans le déploiement de COMPAS‑SM dans la province.

Date de modification :