Dre Sameera Hussain
Titulaire d’une bourse d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé – Profil

Nom :
Sameera Hussain
Organisme d’accueil partenaire :
Société canadienne de santé internationale
Nom du superviseur à l’organisme d’accueil :
Eva Slawecki
Lieu (ville, province) :
Ottawa (Ontario)
Établissement d’enseignement :
Université d’Ottawa
Nom du superviseur à l’établissement d’enseignement :
Ronald Labonté
Durée de la bourse de recherche :
2 ans
Titre de la bourse de recherche ou du programme de travail :
Communautés de pratique canadiennes en santé mondiale : relever le défi des ODD
Coordonnées :
Site Web : www.csih.org/fr

Biographie

Mes réalisations et mes capacités en tant qu’universitaire et que professionnelle me placent à la jonction de la recherche sur les politiques et les systèmes de santé (RPSS) et de l’entrepreneuriat en politique – une joueuse dans le processus politique qui fait valoir des propositions particulières en matière de politique et bâtit des coalitions à des fins particulières pour faire intervenir le changement. J’apporte au domaine de l’élaboration des politiques six années d’expérience de travail en santé publique mondiale. En 2014, j’ai été reconnue comme une voix émergente en santé mondiale, c’est‑à‑dire une jeune chercheuse à l’aube d’une carrière prometteuse comme agente de changement influente en santé mondiale.

J’ai fait un baccalauréat en études politiques à l’Université Queen’s (Canada) et une maîtrise en études du développement à l’Université Nord‑Sud (Bangladesh), et j’ai reçu une bourse complète pour faire mon doctorat en santé publique à l’Université de Queensland (Australie). Mon sujet d’étude était ancré dans la RPSS : examiner l’établissement d’un programme d’action mondial et l’élaboration des politiques dans le contexte de l’évolution des objectifs de développement durable (ODD).

Programme de travail de la bourse de recherche

Le principal défi de la SCSI est une faille dans des activités soutenues d’application des connaissances dans une communauté de santé mondiale interdisciplinaire et multi‑intervenants au Canada qui, sinon, n’est pas formellement en contact.

Ma théorie du changement est façonnée par mon expérience internationale sur le terrain et un engagement actif auprès d’un certain nombre de réseaux de santé mondiaux : que les communautés, lorsqu’elles participent à un dialogue critique avec pour buts à long terme communs de résoudre les problèmes, agiront de façon collective et constructive pour mettre en œuvre un programme d’action en vue de l’atteinte de ces buts. Je me vois jouer un rôle de courtier à cet égard, travaillant avec des universitaires, des praticiens et des responsables des politiques canadiens en santé mondiale pour former ensemble une communauté de pratique, promouvant la collaboration et les synergies qui émaneront de cette communauté, et mettant en valeur cette expertise à l’échelle internationale.

Ma bourse cadre avec les objectifs de la SCSI et a pour objet le développement d’une capacité canadienne pour remplir les obligations du pays en lien avec la mise en œuvre des ODD. C’est une façon intéressante de rester associé au monde universitaire tout en mobilisant une action collective dans le milieu de la santé mondiale et en ayant un impact senti sur les systèmes de santé dans le cadre de notre engagement international en faveur de la santé et des droits de la personne.

Mes objectifs sont les suivants :

  • Former des communautés de recherche sur les politiques et les systèmes de santé au Canada qui englobent les praticiens, les responsables des politiques, les chercheurs, les ONG, la société civile et les organismes de financement.
  • Mobiliser ces communautés de pratique et les aider à s’engager dans la recherche sur la politique et les systèmes de santé et à défendre cette cause pour un impact plus senti sur les ODD en santé.
  • Aider la SCSI à se positionner comme chef de file viable et efficace pour créer et faire durer ces communautés de pratique.
Date de modification :