Dre Katie Aubrecht
Titulaire d’une bourse d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé – Profil

Nom :
Dre Katie Aubrecht
Organisme d’accueil partenaire :
Soins continus – recherche, Autorité sanitaire de a Nouvelle‑Écosse
Nom du superviseur à l’organisme d’accueil :
Susan Stevens
Lieu (ville, province) :
Halifax (Nouvelle-Écosse)
Établissement d’enseignement :
Université Mount Saint Vincent
Nom du superviseur à l’établissement d’enseignement :
Dre Janice Keefe
Durée de la bourse de recherche :
2 ans
Titre de la bourse de recherche ou du programme de travail :
À quoi ressemble dans la pratique, au niveau de la prestation des services, une approche des comportements difficiles dans la démence centrée sur la personne et la famille? Un partenariat pour appuyer une politique de soins continus reposant sur la recherche pour les personnes atteintes de démence à Halifax
Coordonnées :
Site Web : www.katieaubrecht.com (en anglais seulement);
Médias sociaux : Facebook: Katie Aubrecht; Twitter: @AubrechtKatie

Biographie

Je possède un doctorat en sociologie de l’éducation, de l’OISE/Université de Toronto, et une maîtrise en sociologie, de l’Université York. Ma recherche explore l’importance sociale et politique de paradigmes de « soins centrés sur la personne » dans les soins de santé et sociaux pour les adultes âgés marginalisés et leurs familles, une attention particulière étant accordée aux personnes atteintes de démence et/ou de maladie mentale. Je puise dans des études intersectionnelles de l’invalidité, les méthodes de recherche qualitative et la théorie sociale pour analyser le statut de personne tel qu’on le présente dans les philosophies, les politiques et les pratiques de soins institutionnelles, provinciales, nationales et internationales. Ma bourse ISS (Impact sur le système de santé) des IRSC s’inscrit dans le prolongement d’une recherche antérieure financée par des bourses postdoctorales des IRSC et de l’Unité de soutien de la SRAP des Maritimes, et d’une recherche de maîtrise et de doctorat financée par le CRSH sur les programmes et les services de santé mentale dans le secteur universitaire. J’enseigne au programme de formation supérieure en études familiales et gérontologie centrées sur les politiques de l’Université Mount Saint Vincent, et suis vice‑présidente du conseil exécutif du Canadian Centre on Disability Studies.

Programme de travail de la bourse de recherche

Le programme de travail de cette bourse postdoctorale ISS (Impact sur le système de santé) de deux ans aidera le secteur des soins continus de l’Autorité sanitaire de la Nouvelle‑Écosse à s’attaquer au défi critique que représente la fourniture de soins de qualité axés sur la personne et la famille aux adultes âgés atteints de maladie mentale et/ou de démence, ainsi qu’à leurs aidants naturels, en Nouvelle‑Écosse. Le travail sera effectué principalement sous la supervision de Susan Stevens, directrice principale, et de Glenda Keenan, directrice, Rendement du système – soins continus. Participent également à l’entreprise le programme de formation supérieure en études familiales et gérontologie et le Centre sur le vieillissement de la Nouvelle‑Écosse, à l’Université Mount Saint Vincent, sous la supervision de la Dre Janice Keefe.

Le programme créera de nouvelles connaissances qui contribueront à un protocole provincial centré sur la personne et la famille pour la prise en charge de situations de soins complexes où sont concernés des adultes âgés atteints de démence et/ou de déficience psychiatrique, dans le but d’améliorer leur qualité de vie. Une façon dont nous parviendrons à ce résultat est d’analyser l’impact d’un programme destiné à gérer les comportements difficiles dans les soins à domicile et communautaires et les soins en centre d’hébergement en Nouvelle‑Écosse, comparativement à d’autres provinces et pays. Ce projet collaboratif d’application intégrée des connaissances utilisera un processus intégrant et consultatif de création de savoirs qui suppose une synthèse permanente et un échange de connaissances avec les directeurs et les professionnels de l’Autorité sanitaire de la Nouvelle‑Écosse, les chercheurs en matière de politique et les citoyens de la Nouvelle‑Écosse pour confirmer la pertinence et l’utilité des activités et de leurs résultats, et explorer les orientations futures. Les résultats rehausseront la sensibilisation à l’équité en santé pour les adultes âgés et leurs familles, et profiteront au secteur des soins continus en favorisant une meilleure coordination entre les milieux de soins, de même que l’élaboration (ou réélaboration) de programmes d’enseignement et la formation dans le secteur de l’éducation.

Date de modification :