Atelier sur les naissances prématurées

Les 2 et 3 septembre 2015
Toronto (Ontario)

Survol et objectifs

L’IDSEA a été l’hôte d’un atelier sur les naissances prématurées à Toronto les 2 et 3 septembre 2015 pour stimuler la pensée stratégique et novatrice autour de l’élaboration d’une initiative transformatrice qui favoriserait la compréhension de la naissance avant terme et améliorerait le sort des enfants nés prématurément, de leurs mères et de leurs familles. Le but était de faire du Canada un chef de file mondial dans le domaine.

La rencontre, qui a réuni plus de 60 chercheurs, cliniciens et spécialistes des naissances prématurées et de disciplines connexes œuvrant dans des universités, hôpitaux, sociétés professionnelles, instituts des IRSC et organismes non gouvernementaux de tout le pays, avait les objectifs suivants :

  • Obtenir des points de vue et des avis sur l’élaboration d’une stratégie innovante pour la recherche sur les naissances prématurées au Canada;
  • Cultiver des approches stratégiques et transformatrices de la recherche sur les naissances prématurées;
  • Tirer parti des pratiques prometteuses dans des domaines et des secteurs complémentaires;
  • Déterminer le créneau canadien;
  • Préparer la communauté à des possibilités de financement stratégiques et innovantes en matière de naissances prématurées.

L’atelier a donné lieu à plusieurs présentations informatives et tables rondes – tant avec des experts canadiens de diverses formations qu’avec le fondateur de l’Alliance mondiale pour la prévention de la prématurité et des mortinaissances – qui ont préparé le terrain pour des séances de remue‑méninges en petits groupes. Au cours de ces séances, les participants ont débattu de façon animée et réfléchie des forces, des lacunes et des possibilités au Canada en matière de recherche sur les naissances prématurées, priorisé les objectifs pour les 20 prochaines années, et identifié des partenaires et des facilitateurs clés pour atteindre ces objectifs. Les priorités suivantes ont notamment été dégagées : trouver des idées novatrices pour la recherche sur la prématurité; améliorer le système de santé périnatale, les soins et les résultats des patients ainsi que le couplage des données et l’accès à celles-ci; mettre au point une stratégie nationale pour la prévention des naissances prématurées.

Un compte rendu de l’atelier peut être obtenu sur demande.

Date de modification :