Reprendre sa vie : la réadaptation après un traumatisme cérébral
Un programme d'intervention à multiples facettes aidera à améliorer le sort des patients ayant subi un traumatisme cérébral

Dre Isabelle Gagnon

Comme coordonnatrice du projet SiMPLyRehab (Voir-bouger-jouer : réadaptation rapide à l'aide d'une technologie vestibulo-visuelle suivant un traumatisme cérébral), la Dre Isabelle Gagnon dirige une équipe d'experts internationaux, composée de la Dre Kathryn Schneider, chercheuse canadienne au Centre de recherche sur la prévention des blessures de sport à Calgary, et de deux autres chercheurs à Paris (France) et à Tel-Aviv (Israël). 

Ce programme de recherche translationnelle réunit un groupe international de cliniciens-chercheurs possédant une vaste expertise des traumatismes cérébraux. L'équipe évaluera les effets de ces traumatismes et la façon dont les personnes perçoivent leur environnement et peuvent facilement s'y déplacer. Une des conséquences communes des traumatismes cérébraux est la perte des mouvements oculaires coordonnés qui stabilisent le regard en contrebalançant les mouvements de la tête (ce qu'on appelle le réflexe vestibulo-oculaire). Des déficits de perception visuelle et des étourdissements sont d'autres phénomènes communs après un traumatisme cérébral qui seront aussi ciblés dans cette étude. De plus, l'équipe évaluera l'efficacité de stratégies de réadaptation pour les personnes qui éprouvent l'un ou l'autre de ces symptômes pendant plus de dix jours. 

L'étude sera réalisée auprès de 465 participants, âgés de 6 à 30 ans, ayant subi un traumatisme cérébral, peu importe sa gravité. Après une phase d'évaluation initiale où seront utilisés la meilleure technologie et le meilleur équipement disponibles, les participants dont les symptômes durent depuis plus de dix jours à compter du traumatisme initial seront répartis aléatoirement entre un groupe de traitement et un groupe témoin. Le retour au travail ou au jeu de façon normale est le principal résultat recherché.

À plus long terme, la Dre Gagnon et son équipe espèrent que leurs études déboucheront sur un programme d'intervention à multiples facettes qui améliorera la prestation des soins de santé aux patients ayant subi une lésion du système nerveux central, réduisant ainsi le fardeau des personnes atteintes, des familles et des systèmes de santé.

« On en a beaucoup à apprendre sur les éléments véritablement efficaces de la réadaptation des enfants et des jeunes adultes aux prises avec un trouble visuel ou vestibulaire suivant un traumatisme cérébral. Notre équipe est heureuse de pouvoir compter sur une subvention pour s'attaquer à cette question dans le cadre d'une collaboration plus vaste tout en profitant d'une perspective internationale. »

La Dre Isabelle Gagnon est professeure adjointe à l'École de physiothérapie et d'ergothérapie de l'Université McGill et clinicienne-chercheuse aux départements de traumatologie et de médecine pédiatrique d'urgence de l'Hôpital de Montréal pour enfants, Centre universitaire de santé McGill.

Date de modification :