Tenez-vous loin de la grippe

La meilleure façon de prévenir la grippe demeure la vaccination

28 avril 2016

Les symptômes de la grippe comprennent une sensation de fièvre ou un accès soudain de fièvre qui s'accompagne d'une toux ou d'un mal de gorge. Parmi les autres symptômes fréquents, il y a une congestion ou un écoulement nasal, un mal de tête ou des courbatures, ainsi que des frissons.

L'influenza, aussi appelée grippe, est une infection courante et très contagieuse qui revêt une importance monumentale pour la santé publique. Chaque année, environ 12 000 personnes au Canada sont hospitalisées après avoir contracté la grippe et 3 500 personnes en meurent.

Il est aussi facile d'attraper la grippe que de serrer la main à quelqu'un qui est déjà infecté ou de toucher un objet tel qu'une poignée de porte ou une rampe d'escalier, puis de porter la main à ses yeux, à son nez ou à sa bouche. C'est pourquoi se laver les mains fréquemment constitue un moyen de défense aussi important.

Selon le  Dr Marc Ouellette, directeur scientifique de l'Institut des maladies infectieuses et immunitaires des IRSC, se faire vacciner est la façon la plus sécuritaire de rester en bonne santé durant la saison de la grippe. Dans la séquence présentée ci-dessous, le Dr Ouellette nous fait part des stratégies antigrippe de la communauté scientifique et nous offre ses meilleurs conseils sur les façons d'éviter de contracter le virus de la grippe et de demeurer en bonne santé.

Vaccin contre la grippe – Entrevue avec le Dr Marc Ouellette

Transcription

Dr Marc Ouellette
Directeur scientifique, Institut des maladies infectieuses et immunitaires des IRSC

Nous avons posé quelques questions au Dr Marc Ouellette, directeur scientifique de l'Institut des maladies infectieuses et immunitaires des IRSC, sur le vaccin contre la grippe.

Tout d'abord, la grippe est-elle un véritable problème de santé au Canada?

Dr Marc Ouellette
Directeur scientifique, Institut des maladies infectieuses et immunitaires des IRSC

Dr Marc Ouellette : Oui, c'est un grand problème. En fait, à chaque année, il y a plus de 12 000 hospitalisations à cause de la grippe, mais un chiffre que, souvent, on ne réalise pas est qu'il y a plus que 3 500 morts par année parmi les Canadiens à cause de la grippe au Canada.

Pourquoi recommandez-vous aux Canadiens le vaccin contre la grippe?

Dr Marc Ouellette : En fait, c'est un moyen éprouvé de prévenir l'infection. Vraiment, il y a beaucoup de recherches qui ont démontré que c'est un moyen très efficace de se prémunir contre l'infection. Ça c'est le premier point. Le deuxième point, qui est aussi très important, on se protège nous, effectivement, mais on protège aussi les autres; donc, on protège ceux qu'on aime, ceux qui nous entourent; et on n'a pas à transmettre la grippe. Le vaccin protège la personne, mais il protège aussi l'environnement.

Si des vaccins nous protégeant contre la grippe existent déjà, pourquoi les chercheurs des IRSC travaillent-ils chaque année à en développer un nouveau?

Dr Marc Ouellette : En fait, d'une part, le virus qui va donner la grippe change continuellement. Donc, à chaque année, c'est un nouveau virus. Dans un premier temps, il faut comprendre quels sont les virus prépondérants, quels sont les principaux virus qui pourraient causer la grippe. Deuxièmement, on travaille toujours à essayer d'augmenter l'efficacité des vaccins, que ce soit par des formulations différentes, mais ça peut même être par des adjuvants; les adjuvants sont des molécules qui vont augmenter l'efficacité de la réponse immunitaire. Donc, il y a beaucoup de recherche qui se fait à cet égard. Et finalement, je crois que le Saint-Graal de la recherche sur la grippe en termes de vaccinologie c'est d'en arriver à un vaccin universel. C'est à-dire qu'on est vacciné une fois et qu'on est vacciné contre toutes les souches de la grippe. Donc, il y a encore beaucoup de travail à faire, mais c'est vraiment de la recherche pour en arriver à cette chose assez extraordinaire.

Finalement, quelles sont vos recommandations pour se protéger contre la grippe?

Dr Marc Ouellette : Évidemment, de se faire vacciner, si possible. Donc, ça c'est un moyen de prévention qui est éprouvé. Dans un deuxième temps, et je pense que cela fait consensus, c'est se laver les mains, se laver les mains souvent parce que c'est un vecteur de transmission. Troisièmement, ce serait quand on éternue, essayer d'éternuer de façon à protéger nos mains. Maintenant, on suggère d'éternuer dans la manche, comme ça effectivement. C'est recommandé. Et, à un autre niveau, ce serait d'essayer de maintenir les surfaces que l'on touche souvent relativement propres, que ce soit les poignées de portes, que ce soit le combiné du téléphone, que ce soit le clavier d'ordinateur, et ainsi de suite. Donc, en utilisant ces quatre approches-là, je pense qu'on peut prévenir l'infection. Et si on ne se sent vraiment pas bien et qu'on pense qu'on a la grippe, il faut peut-être rester à la maison pour protéger les autres.

Liens connexes

Date de modification :