Un sous-vêtement haute technologie d'un grand secours et très rentable

Photo – Avec la permission de Alberta Innovates – Health Solutions

Dispositif médical innovateur pour prévenir les plaies de pression

27 janvier 2016

Les plaies de lit – aussi appelées plaies de pression – sont très douloureuses.

Ces lésions surviennent lorsqu'une personne est incapable de changer de position, comme dans le cas d'un patient immobile dans un lit d'hôpital pendant une longue période. Les personnes confinées à un fauteuil roulant sont aussi sujettes aux plaies de pression.

En plus d'être douloureuses, les plaies de lit peuvent entraîner des complications comme la septicémie (intrusion de bactéries dans la circulation sanguine), la cellulite (infection cutanée), des infections des os et des articulations, et même le cancer. Elles peuvent aussi être mortelles. L'acteur Christopher Reeve (incarnant Superman) est décédé des complications d'une plaie de lit.

Insatisfaite des méthodes existantes pour prévenir les plaies de lit, la Dre Vivian Mushahwar de l'Université de l'Alberta était déterminée à trouver un moyen de mettre un terme à cette souffrance inutile.

Grâce à une subvention des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), la Dre Mushahwar et son équipe de chercheurs ont conçu un dispositif ingénieux : un sous-vêtement électrique! Leur invention, nommée Smart-e-Pants, est un sous-vêtement qui transmet de légères impulsions électriques sur la peau. Ces impulsions contribuent à garder le corps en mouvement, pour ainsi alléger la pression constante à l'origine des plaies de lit.

« Le Smart-e-Pants a recours à la stimulation électrique pour contracter brièvement des muscles qui demeurent comprimés durant de longues périodes, comme les muscles fessiers et lombaires, en position assise ou couchée », explique la Dre Mushahwar.  « Ces contractions, répétées à quelques minutes d'intervalle, imitent les mouvements naturels effectués machinalement par les gens dont le système nerveux est en bonne santé pour chasser l'inconfort, lorsqu'ils dorment ou sont assis. »

Le Smart-e-Pants connaît beaucoup de succès auprès des patients, du personnel infirmier et des médecins. Des investisseurs s'y sont aussi intéressés. Avec la subvention de 500 000 $ reçue des IRSC, la Dre Mushahwar a réussi à attirer des investissements supplémentaires de plus d'un million de dollars d'Alberta Innovates – Health Solutions et de la Spinal Cord Injury Treatment Centre Society (SCITCS) en Alberta.

Pourquoi tant d'intérêt pour cette innovation? Les plaies de lit peuvent sembler un problème relativement mineur, mais les administrateurs d'hôpitaux et de systèmes de santé savent trop bien combien leur traitement peut être difficile et coûteux. « Le traitement des plaies de pression est un processus long et ardu », précise la Dre  Mushahwar. « Aux États-Unis, les coûts du traitement des plaies de pression à l'hôpital s'élèvent à plus de 11 milliards de dollars par année. Au Canada, on estime à 3,5 milliards de dollars les coûts annuels associés au traitement de toutes les plaies de pression. »

« Les techniques actuellement employées par les cliniciens ne sont simplement pas efficaces pour prévenir la formation de plaies de pression », ajoute la Dre Mushahwar. « Le Smart-e-Pants offre un moyen de les prévenir. L'intervention, qui suscite des réactions positives de la part des patients, pourrait combler une lacune importante dans les pratiques cliniques actuelles. »

La Dre Mushahwar et son équipe ont réalisé des essais cliniques en phase I visant à vérifier la sécurité, la faisabilité et l'acceptabilité du Smart-e-Pants. Le système a été testé sur 68 patients dans tout le continuum des soins (des soins intensifs aux soins à domicile) et les résultats ont été excellents. Les essais cliniques ont permis de conclure que le sous-vêtement était une solution :

Même si ces premiers essais ne portaient pas sur l'efficacité du produit, il a été noté qu'aucun des participants n'avait développé de plaie de pression. On planifie actuellement des essais en phase II, qui serviront à démontrer l'efficacité du sous-vêtement dans le système de santé.

Parallèlement à ce travail, la Dre Mushahwar a créé une entreprise dérivée, Prev Biotech inc., afin de commercialiser le Smart-e-Pants au terme des essais cliniques nécessaires.    

Si les essais en phase II démontrent l'efficacité du produit, les économies potentielles pour notre système de santé seraient extraordinaires. 

« Les coûts liés aux plaies de pression résultent principalement des plaies de gravité moyenne à élevée, que le Smart-e-Pants est justement conçu pour éviter » souligne la Dre Mushahwar. « En supposant que le Smart-e-Pants puisse prévenir la moitié de toutes les plaies de pression (et la proportion pourrait augmenter si le produit est prescrit et utilisé en temps opportun), on pourrait éliminer la moitié des dépenses liées au traitement de ce trouble. Cela se traduirait par des économies annuelles de plus de 5,5 milliards de dollars aux États-Unis, et de plus de 1,5 milliard au Canada. »

Liens connexes

Date de modification :