Connexion INMD – Décembre 2015

Dans ce numéro :

Retour à la page d'accueil de l'INMD


Message du Philip Sherman, Directeur scientifique de l’INMD

Photo: Membres de l’équipe de l’INMD de 2015 (de gauche à droite) : Kim Banks Hart, Mélanie Bergeron, Tushar Shakya, Marc Turcotte, Julia Levin, Jessica Hum, Denise Haggerty, Phil Sherman, Vera Ndaba, Mary-Jo Makarchuk, David Coloumbe, Suzete Dos Santos, Keeley Rose, Sheila Chapman

Tandis que 2015 tire à sa fin, le temps est venu de réfléchir aux faits saillants de la dernière année à l’INMD. Au nombre de nos réalisations compte la publication du Plan stratégique renouvelé de l’INMD, qui guidera les activités de l’Institut jusqu’en 2018. L’atelier pour nouveaux chercheurs tenu en janvier, à Oak Island, en Nouvelle-Écosse, figure aussi parmi nos faits saillants. Cet atelier a réuni 39 nouveaux professeurs de tout le pays qui ont participé à des séances interactives traitant d’échange et d’application des connaissances ainsi que d’engagement des patients et des citoyens, et simulant l’évaluation d’une demande de subvention avec un groupe de professeurs émérites.

L’INMD a eu le plaisir d’annoncer les subventions d’équipe en soins bariatriques lors du Sommet canadien sur l’obésité en avril. L’article intitulé La recherche sur l’obésité : une des forces du Canada a été publié dans la section La recherche en santé à l’œuvre du site Web des IRSC, avec un article sur deux titulaires de subventions d’équipe en soins bariatriques.

Un Forum des partenaires sur les environnements, les gènes et les maladies chroniques (EGMC) s’est tenu à Ottawa, en juin. Ce forum a rassemblé des partenaires potentiels et des candidats principaux, auteurs des 20 lettres d’intention retenues dans le cadre de la possibilité de financement de subventions programmatiques en EGMC. Le Forum a permis aux partenaires potentiels de recevoir de l’information sur les recherches proposées et d’y suggérer des améliorations avant la présentation des demandes détaillées. Cette formule, nouvelle pour l’INMD, a été appréciée des participants. Les résultats du concours seront annoncés au début de 2016.

Je désire remercier les organismes partenaires qui ont invité l’INMD à leurs conférences annuelles et à leurs activités scientifiques, pour que nous puissions reconnaître ensemble de nouveaux chercheurs exceptionnels et financer avec eux des efforts de recherche ciblés. Je considère comme un honneur et un privilège de prendre la parole à ce genre de réunions et d’activités, où je suis toujours impressionné par l’étendue et la qualité de la recherche en santé effectuée au Canada dans les secteurs couverts par le mandat de l’INMD.

Pour terminer, j’applaudis les membres du conseil consultatif de l’INMD. Ils forment un groupe formidable et dévoué de chefs de file en recherche aux quatre coins du pays, qui consacrent généreusement leur temps, leur énergie, leurs idées et leurs efforts aux activités de l’INMD.

Joyeuses Fêtes à tous, et meilleurs vœux pour l’année à venir!

Philip M. Sherman, M.D., FRCPC
Directeur scientifique de l’INMD


Subvention programmatique sur l’alimentation et la santé : réseau de spécialistes d’essais cliniques en nutrition

Dr David Jenkins

Une subvention programmatique pour un réseau de spécialistes d’essais cliniques en nutrition (RSECN) a été financée afin de faciliter la réalisation d’essais multicentriques sur l’alimentation et l’exercice partout au Canada et à l’étranger. Les chercheurs principaux sont Benoit Lamarche (Université Laval), David Jenkins (Université de Toronto), Peter Jones (Université du Manitoba) et Jiri Frohlich (Université de la Colombie-Britannique). La création du RSECN pancanadien permet de combler un besoin essentiel dans les capacités de recherche, souligné en 2012 lors d’une réunion de planification stratégique du conseil consultatif de l’INMD, à Edmonton, en Alberta.

Sous la direction d’Alan Moody (Hôpital Sunnybrook et Université de Toronto), le programme est axé sur les techniques de mesure les plus récentes, notamment l’imagerie par résonance magnétique (IRM) comme mesure des résultats, surtout pour les essais en santé artérielle et dans le domaine des maladies cardiovasculaires, ainsi qu’en oncologie. Le financement de ce programme de recherche par les IRSC permet de mettre à profit une subvention de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) reçue par le groupe de recherche pour concevoir un appareil et une technique d’IRM. Le groupe de méta-analyse du RSECN, sous la direction de John Sievenpiper (Université de Toronto) et de Russell De Souza (Université McMaster), déterminera quels sont les besoins en recherche sur la nutrition et guidera l’élaboration de lignes directrices cliniques. Le programme servira également de ressource nationale pour la formation dans ce domaine.

Le premier essai à avoir lieu dans le cadre du RSECN fera partie d’une étude pilote sur un régime composé d’aliments et d’huiles végétales comportant un faible indice glycémique et un pouvoir de réduction du cholestérol, jumelé au programme d’exercice de l’Université Laval dirigé par Jean-Pierre Després (Université Laval), avec la collaboration de collègues à la grandeur du pays, notamment Scott Lear (Université de la Colombie-Britannique), Jonathan McGavock, (Université du Manitoba), ainsi que Scott Thomas et Michael Freeman (Université de Toronto). Des chercheurs d’autres centres canadiens et étrangers pourraient se joindre à cet essai, avec les événements cardiovasculaires comme principale variable de résultat.


Troisième réunion annuelle des équipes sur les soins de santé communautaires de première ligne

La 3e réunion annuelle sur les soins de santé communautaires de première ligne (SSCPL) s’est tenue les 25 et 26 novembre derniers à Ottawa. L’initiative phare SSCPL appuie des approches des plus novatrices pour améliorer la prestation de soins de santé communautaires de première ligne adéquats et de grande qualité au Canada. La réunion visait à permettre une réflexion critique sur les progrès, les réalisations et les retombées des programmes des 12 équipes en SSCPL, et à servir de tribune d’échange de connaissances, de discussion critique et de collaboration entre les équipes.

Lors de la réunion, le Dr Stewart Harris (Université Western) a fait le point sur le projet FORGE AHEAD (en anglais seulement), un programme de recherche de cinq ans réunissant des communautés des Premières Nations, des chercheurs, des professionnels de la santé, des dirigeants de l’industrie, des partenaires gouvernementaux, des responsables des politiques, et des organismes autochtones et non autochtones, et dont le but est d’améliorer la prise en charge du diabète dans les communautés des Premières Nations. Le projet vise principalement à concevoir et à évaluer des modèles de prestation de soins communautaires de première ligne permettant une meilleure prise en charge des maladies chroniques, dans le but d’améliorer les soins et l’accès aux soins pour les communautés des Premières Nations du Canada. Le programme fait appel à une approche de mise en œuvre adaptée à la culture et intègre l’application des connaissances en faisant participer les intervenants concernés à toutes les étapes du programme.


Autre possibilité de financement des IRSC

Annonce préalable : Donner une nouvelle vocation à des médicaments pour traiter les maladies rares

Le programme Donner une nouvelle vocation à des médicaments pour traiter les maladies rares mobilisera plusieurs sites cliniques au Canada et aux États-Unis, et offrira aux chercheurs la possibilité de concevoir des projets permettant d’appliquer des résultats de recherche sur les maladies rares à des approches thérapeutiques répondant à des besoins non comblés dans les soins de santé. Pour de plus amples renseignements, communiquez avec l’Institut de génétique des IRSC.

Autres possibilités de financement

La FRDJ et Eli Lilly & Company lancent conjointement un appel de demandes en recherche sur les traitements sensibles au glucose et modulateurs de glucose. Pour de plus amples renseignements, consultez la section « Request for Applications » du site Web de la FRDJ (en anglais seulement).


Rétroaction sur le bulletin de l'INMD

L'INMD invite les chercheurs, partenaires et autres intervenants à nous faire part de nouvelles qui sont directement liées à notre mandat. Si vous avez des résultats de recherche intéressants et des faits nouveaux à communiquer, si vous organisez des conférences ou des ateliers ou bien si vous désirez faire un compte rendu sur une activité, nous aimerions en parler dans notre bulletin ou dans un autre document d'information.

Avez-vous un commentaire ou une suggestion? Partagez-les avec nous! Vous pouvez aussi nous écrire pour vous abonner ou vous désabonner de notre liste de distribution du Bulletin. Vous n'avez qu'à nous envoyer un courriel au : inmd.comms@sickkids.ca.


Date de modification :