Annonce de l'Unité de soutien du Manitoba - Discours du Dr Alain Beaudet, président des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC)

Prononcé à l'Université du Manitoba
21 février 2014

(Seul le texte prononcé fait foi)

C'est un honneur pour moi d'être ici en compagnie des ministres Ambrose et Selby.

Je remercie les deux ministres de nous avoir rappelé, dans leur discours, l'importance cruciale de la recherche et de l'innovation pour faire face aux enjeux de santé les plus pressants de notre époque.

Vous avez également souligné le rôle non moins important des partenariats pour nous aider à cerner et affronter ces enjeux.

Or ces deux éléments se retrouvent au coeur de la Stratégie de recherche axée sur le patient, ou SRAP.

Fondamentalement, la SRAP vise à développer notre capacité d'appliquer les résultats de la recherche en santé sous forme d'approches de prévention, de diagnostic ou de traitement innovatrices pour améliorer les résultats cliniques.

Il s'agit de faire en sorte que les patients et les décideurs deviennent partie intégrante de l'entreprise de recherche en santé.

Il s'agit de veiller à ce que les politiques et les pratiques s'appuient sur des données probantes.

Il s'agit de privilégier la recherche importante.

Par exemple, le type de recherche réalisé par le Dr Terry Klassen et son équipe ici au Manitoba, qui a permis d'améliorer les résultats cliniques des enfants admis aux urgences des hôpitaux pédiatriques de tout le Canada – et de nombreux pays – pour des blessures ou des maladies aiguës.

Les unités de soutien comme celle qui est annoncée aujourd'hui forment les assises de la Stratégie de recherche axée sur le patient.

Elles constituent des foyers et des moteurs d'innovation qui fourniront les connaissances et l'aide nécessaires à la mise au point d'innovations véritables dans les soins de santé.

Il s'agit de centres d'expertise qui faciliteront la prise de décision en contexte clinique, favoriseront l'adoption de pratiques exemplaires et stimuleront la collaboration entre chercheurs et cliniciens.

Comme c'est le cas de toute entreprise d'avant-garde, le succès des Unités de Soutien repose sur leur capital humain. Aussi l'objectif est-il de mobiliser tous les acteurs, soient-ils patients, chercheurs, professionnels de la santé ou décideurs, afin de les amener à identifier, évaluer, et mettre en pratique de concert des solutions innovantes visant à améliorer notre système de santé.

On s'attend aussi à ce que ces unités de soutien constituent un outil unique pour l'échange de données et de bonnes pratiques entre les différentes régions du pays.

Qu'elles soient en quelque sorte les ancres d'une stratégie nationale cohérente d'intégration de la recherche aux soins.

Parlant de régions, il s'agit ici de la deuxième unité de soutien à faire l'objet d'une annonce ministérielle, la première ayant eu lieu en Alberta en novembre dernier. D'autres annonces auront lieu au cours des prochains mois.

Permettez-moi de conclure mon allocution en remerciant les deux ministres pour leur soutien à la recherche en santé et à la SRAP.

Madame la ministre Ambrose, l'appui continu offert par votre gouvernement aux IRSC et à la mise sur pied d'une stratégie nationale de recherche axée sur le patient témoigne de votre engagement ferme à améliorer les résultats cliniques des patients partout au pays.

Je vous remercie d'avoir investi dans les IRSC et la SRAP, et d'avoir vous-même agi comme fer de lance d'une vision innovatrice de la prestation des soins de santé au Canada.

Madame la ministre Selby, le Manitoba a été l'un des premiers participants à la SRAP et, avec l'inauguration de cette unité de soutien, votre province est en voie de se doter d'un cadre décisionnel solide et fondé sur des données probantes pour la prestation des services de santé aux Manitobains.

Je vous remercie de votre leadership et de la participation du Manitoba à cette importante initiative. Je me réjouis à l'avance de travailler avec vous au cours des prochains mois à faire de la recherche axée sur le patient une priorité concrète du système de santé du Manitoba.

Merci.

Date de modification :