Aperçu

Le défi : la recherche en santé et les soins de santé

La recherche en santé canadienne s'est taillé une réputation d'excellence à l'échelle mondiale. Malgré cela, le Canada peine à exploiter les données probantes obtenues pour appuyer la prestation efficiente de soins de qualité.

Actuellement, 50 % des patients ne reçoivent pas de traitement dont l'efficacité est éprouvée, et jusqu'à 25 % reçoivent des soins non nécessaires et potentiellement nocifs. Le coût de ces traitements est par ailleurs élevé. En 2013, on prévoyait que le Canada dépenserait plus de 211 milliards de dollars en soins de santé, soit environ six mille dollars par personne.

La solution : la Stratégie de recherche axée sur le patient (SRAP) du Canada

La SRAP est une coalition nationale de partenaires fédéraux, provinciaux et territoriaux (défenseurs des patients, autorités provinciales de la santé, centres de santé universitaires, organismes caritatifs, organisations philanthropiques, secteur pharmaceutique, etc.) voués à l'intégration de la recherche aux soins – les patients reçoivent le bon traitement au bon moment.

La recherche axée sur le patient désigne un continuum scientifique qui mobilise les patients en tant que partenaires, se concentre sur les priorités établies par les patients et améliore les résultats pour les patients. La recherche, menée par des équipes multidisciplinaires en partenariat avec des intervenants concernés, vise à appliquer les connaissances qui en sont issues afin d'améliorer les systèmes et pratiques de soins de santé.

Elle produit de l'information à l'intention des décideurs et des fournisseurs de soins de santé qui contribue à améliorer les traitements, les politiques et les pratiques en matière de soins de santé. Elle contribue aussi à la mise en pratique d'approches diagnostiques et thérapeutiques novatrices adaptées aux besoins.

Éléments de la SRAP

L'atteinte des objectifs de la SRAP nécessite la mobilisation de l'expertise et des ressources d'intervenants qui ont joint leurs efforts pour appuyer les divers éléments de la Stratégie.

Unités de soutien

Les unités de soutien sont des centres provinciaux ou régionaux conçus pour appuyer ceux qui participent à la recherche axée sur le patient. Ce sont des noyaux multidisciplinaires accessibles localement et regroupant des ressources spécialisées en recherche, des connaissances sur les politiques et de l'information sur la perspective des patients. Ils fournissent l'expertise nécessaire à aider la recherche axée sur le patient et contribuent à guider les réformes en fonction des besoins de santé locaux.

Voici les fonctions de base de ces unités :

  • plateformes de données et services;
  • élaboration et soutien de méthodes;
  • systèmes de santé, application des connaissances et mise en œuvre;
  • essais cliniques en situation réelle;
  • perfectionnement professionnel en méthodes et recherche sur les services de santé;
  • services de consultation et de recherche.

Réseaux

Les réseaux de la SRAP sont des réseaux nationaux de recherche concertée regroupant les divers intervenants de la SRAP (patients, professionnels de la santé, décideurs, chercheurs en santé et autres intervenants). Ces derniers se concentrent sur des problèmes de santé désignés comme prioritaires dans plusieurs provinces et territoires. Ils réalisent des projets de recherche et produisent des données probantes et des innovations visant à améliorer la santé des patients et les systèmes de soins de santé.

Voici les objectifs des réseaux de la SRAP :

  • Établir des priorités et élaborer un programme national de recherche axée sur les résultats.
  • Élaborer et mettre en œuvre des pratiques, des politiques, des services, des produits et des programmes fondés sur des données probantes pour améliorer le sort des patients, l'accès aux soins, ainsi que la qualité, l'efficience et l'efficacité des soins.
  • Accélérer l'application des nouvelles connaissances au contexte clinique, à la pratique et aux politiques.
  • Renforcer la capacité d'effectuer des recherches axées sur le patient grâce à des initiatives de formation et de mentorat.

Renforcement des capacités

Il faut former et encadrer des professionnels de la santé et des chercheurs pour se doter de l'expertise canadienne nécessaire dans le domaine de la recherche axée sur le patient. La SRAP permettra de renforcer la capacité du Canada d'attirer, de former et d'encadrer ces professionnels et ces chercheurs, et de favoriser des cheminements de carrière viables en recherche axée sur le patient.

Cet objectif sera atteint grâce au cadre de renforcement des capacités de la SRAP qui établira une vision pour la recherche axée sur le patient et décrira les exigences envers les intervenants pour augmenter l'étendue des compétences des chercheurs dans ce domaine au Canada. En outre, la formation, l'encadrement et le soutien professionnels font partie intégrante des réseaux et des unités de soutien de la SRAP.

Devenir plus concurrentiel en matière d'essais cliniques

La recherche clinique dans le secteur privé est actuellement en déclin au Canada. Le nombre de demandes d'essais cliniques présentées à Santé Canada diminue de façon constante depuis 2007, passant de 776 en 2007 à seulement 537 en 2011.

Les essais cliniques sont un élément clé de la SRAP. Le Centre canadien de coordination des essais cliniques (CCCEC), fruit d'une collaboration entre les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), les Compagnies de recherche pharmaceutique du Canada (Rx&D) et deux organisations ayant récemment fusionné, soit l'Association canadienne des institutions de santé universitaires et l'Association canadienne des soins de santé (ACISU/ACS), a été créé pour contribuer à renverser le déclin des investissements dans les essais cliniques au Canada et améliorer ce secteur en coordonnant les activités d'essais cliniques et en simplifiant les processus réglementaires pour les compagnies et les chercheurs.

Participation des patients

La participation des patients fait partie intégrante de la SRAP et permet de garantir que les investissements dans la recherche en santé correspondent à leurs besoins. Cela veut dire que ceux-ci sont invités à collaborer véritablement et activement à la gouvernance, à l'établissement de priorités et au processus de recherche, ainsi qu'au compte rendu, à la diffusion, à la communication et à l'application des connaissances qui en sont issues.

La SRAP a établi un cadre d'engagement des patients qui sera publié en juin 2014 et qui résumera les principales possibilités d'action concrète et préparera le terrain pour des collaborations utiles dans l'établissement des priorités de recherche en santé ainsi que la conception et la réalisation de projets de recherche.

Pour de plus amples renseignements

Stratégie de recherche axée sur le patient (SRAP)
160, rue Elgin, 9e étage
Indice de l'adresse : 4809A
Ottawa (Ontario) K1A 0W9 Canada

spor-srap@irsc-cihr.gc.ca

Date de modification :