Vidéo avec les Drs McGrath et Lingley-Pottie

À tout moment, environ un enfant sur cinq au Canada souffre d'un trouble mental quelconque.

Les ressources limitées pour les soins de santé font que seulement 15 à 30 % seront traités dans des délais raisonnables.

Strongest Families, programme de traitement par téléphone, permet aux familles d'avoir rapidement accès à des soins.

Les problèmes modérés reçoivent une attention rapide afin de prévenir l'apparition de troubles de santé mentale plus graves.

Dre Patricia Lingley-Pottie
Présidente et directrice de l'exploitation
Strongest Families Institute
Centre de santé IWK

Strongest Families favorise une intervention précoce, avant que les problèmes ne deviennent beaucoup plus graves et difficiles à traiter. Nous ciblons donc les enfants qui sont sur les listes d'attente, pendant souvent jusqu'à un an, c'est-à-dire les cas légers et modérés. L'accès devient ainsi plus raisonnable. Nous venons donc en aide aux enfants qui en ont besoin.

Avantages d'un programme à distance

Soins offerts aux moments opportuns pour la famille

Dre Patricia Lingley-Pottie : Nous offrons des traitements aux moments qui conviennent à la famille. Notre personnel travaille donc le jour, le soir ou la fin de semaine, à l'occasion, pour répondre aux besoins des familles. Ce que nous observons alors, c'est que les parents sont réellement fidèles au programme. Notre taux d'abandon est de moins de 10 %.

Coûts réduits

Dr Patrick J. McGrath
Centre de santé IWK
Université Dalhousie

Parce qu'il s'agit d'un programme à distance, les familles n'ont pas à voyager et évitent ainsi des frais accessoires, parfois considérables, pour les déplacements, les repas et le stationnement à la clinique. Nous pouvons réduire ou éliminer ces coûts auxquels devraient autrement faire face les familles pour obtenir de bons soins.

Protection de la vie privée

Dre Patricia Lingley-Pottie : Souvent, les familles et les enfants hésitent à se soumettre à un traitement en personne à cause de la stigmatisation qui s'y rattache. Quand les services sont mis à leur disposition dans le confort de leur foyer et en toute confidentialité, la stigmatisation est pour ainsi dire éliminée parce que personne n'est au courant de rien.

Dr Patrick J. McGrath : Imaginez que vous vivez en milieu rural et que vous stationnez votre voiture à la clinique de santé mentale? La semaine qui suit, on vous dira probablement plusieurs fois à l'épicerie ou à la quincaillerie qu'on a vu votre auto à la clinique de santé mentale. Bien, avec nous, c'est privé.

Programme fondé sur la recherche et éprouvé en clinique

Dr Patrick J. McGrath : Le programme est fondé sur les meilleures données scientifiques. Nous avons d'abord dépouillé la littérature et trouvé les solutions efficaces. Nous les avons réunies dans notre programme Strongest Families. Et nous avons ensuite soumis le programme à de rigoureux essais contrôlés randomisés pour confirmer qu'il fonctionnait. Trois de nos essais viennent de paraître dans le Journal of the American Academy of Child and Adolescent Psychiatry.

Accompagnateurs très bien formés

Dr Patrick J. McGrath : L'accompagnateur et la famille utilisent la documentation que nous fournissons ou un site Web pour résoudre ensemble le problème de l'enfant. Les accompagnateurs orientent les participants pour qu'ils utilisent l'information à portée de main, et ça ne prend pas la tête à Papineau pour comprendre. Son application est plus difficile, cependant, parce que ce qui est compliqué, c'est de changer son propre comportement. Les accompagnateurs sont les motivateurs, ceux qui règlent les problèmes et qui enseignent à la famille et aux parents, ou, dans le cas de l'anxiété, aux parents et à l'enfant, à régir et à changer leur comportement.

Strongest Families est actuellement offert en Nouvelle-Écosse, à Calgary et à Thunder Bay.

Presque 300 enfants ont été traités en 2010, et 1 000 enfants et familles ont reçu de l'aide jusqu'ici.

Date de modification :