Directeur scientifique de l'IV : Dr Yves Joanette

Janvier était le Mois de la sensibilisation à la maladie d’Alzheimer, alors je voulais mentionner certaines des démarches de l’Institut du vieillissement, et des IRSC en général, concernant la démence.

Outre le soutien annuel à la recherche sur la démence dans le concours ouvert de subventions, les IRSC investissent stratégiquement dans ce secteur dans le cadre de la Stratégie de recherche sur la démence. Cette stratégie est dirigée par l’Institut du vieillissement, de concert avec l’Institut des neurosciences, de la santé mentale et des toxicomanies. Les mesures prises dans le cadre de cette stratégie augmentent l’impact des travaux de recherche concertée menés au Canada (volet national), en plus de renforcer les liens des chercheurs canadiens avec leurs collègues à l’échelle mondiale (volet international).

Le Consortium canadien en neurodégénérescence associée au vieillissement (CCNV) est au cœur du volet canadien de la Stratégie de recherche sur la démence. En plus de la stratégie nationale, les IRSC ont lancé plusieurs possibilités de financement importantes dans certains nouveaux secteurs de premier plan : Mégadonnées sur la démence, Chaire Wilfred et Joyce Posluns en santé cérébrale des femmes, Inclusion sociale des personnes atteintes de démence/soignants, et Défi de la démence dans les populations autochtones.

La démence a également été un enjeu important sur le plan politique en 2016. En novembre 2016, les membres du Comité sénatorial permanent des affaires sociales, des sciences et de la technologie ont proposé 29 recommandations pour améliorer la qualité des soins et de la recherche sur la démence au Canada, dans un rapport détaillé intitulé La démence au Canada : une stratégie nationale pour un Canada sensible aux besoins des personnes atteintes de démence. De plus, en 2016, le projet de loi C-233 – Loi relative à une stratégie nationale sur la maladie d’Alzheimer et d’autres démences – Loi concernant une stratégie nationale sur la maladie d’Alzheimer et d’autres démences a été débattu à la Chambre des communes.

Le 18 janvier 2017, deux excellents segments sur la démence ont été présentés à l’émission « The Agenda » sur les ondes de TVO. Les deux groupes d’experts ont parlé de la démence, de même que de la démence dans les populations autochtones. En savoir plus (en anglais seulement)

Sur la scène internationale, l’Organisation mondiale de la santé a lancé, en janvier 2016, l’Observatoire mondial de la démence (en anglais seulement) et se penche présentement sur l’élaboration d’un Plan mondial d’action de santé publique contre la démence (en anglais seulement) qui devrait passer au vote final l’été prochain lors de l’Assemblée mondiale de la santé.

En octobre 2016, les IRSC ont tenu une réunion du conseil de gestion de l’initiative de programmation conjointe de l’UE sur les maladies neurodégénératives (JPND), la première réunion d’avoir lieu à l’extérieur de l’Europe. Il s’agissait d’une initiative importante pour le Canada sur la scène internationale. De plus, le Canada a participé à l’appel à l’action rapide de 2016 pour les groupes de travail sur les méthodes d’imagerie cérébrale. L’appel avait pour but d’appuyer les principaux scientifiques du domaine pour l’avancement de nouvelles approches permettant d’améliorer l’utilisation de l’imagerie en recherche sur les maladies neurodégénératives. Les résultats de cet appel (en anglais seulement) sont maintenant accessibles.

Plus récemment, le 9 janvier 2017, le JPND a lancé un appel de projets de recherche multinationaux pour l’analyse des voies de signalisation communes entre différentes maladies neurodégénératives. La date limite pour soumettre une proposition préliminaire est le 6 mars 2017. En savoir plus (en anglais seulement)

Nous sommes fiers de voir que les efforts des chercheurs canadiens permettent aux IRSC de se démarquer comme membre actif de l’Action mondiale contre la démence, dans le droit fil du Conseil mondial de lutte contre la démence (en anglais seulement) nouvellement reconstitué, que j’ai l’honneur de présider depuis février 2016.

Yves Joanette, Ph. D.
Directeur scientifique, Institut du vieillissement des IRSC

Date de modification :