Comité directeur national de la SRAP

Dr Robert S. Bell (coprésident)
Sous-ministre de la Santé et des Soins de longue durée
Gouvernement de l'Ontario
Toronto (Ontario)

Le Dr Robert Bell a été nommé sous-ministre de la Santé et des Soins de longue durée, en juin 2014. Il a auparavant occupé le poste de président et chef de la direction du Réseau universitaire de santé pendant neuf ans. Avant son arrivée dans ce dernier poste, il a été chef des opérations de l’Hôpital Princess Margaret, en plus de présider à la fois le conseil clinique d’Action cancer Ontario et le Conseil de la qualité des soins oncologiques de l’Ontario.

Le Dr Bell est détenteur d’un doctorat en médecine de l’Université McGill et d’une maîtrise en sciences de l’Université de Toronto. Il a également été titulaire d’une bourse de recherche en oncologie orthopédique à l’Hôpital général du Massachusetts et à l’Université Harvard. Le Dr Bell est membre du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada et de l’American College of Surgeons, ainsi que membre honoraire du Royal College of Surgeons d’Édimbourg.

Dans ses fonctions actuelles, le Dr Bell met à contribution sa trentaine d’années d’expérience acquise dans le domaine des soins de santé à titre de chirurgien orthopédiste de réputation mondiale, de gestionnaire de la santé, de clinicien-chercheur et d’éducateur.


Dre Anne Martin-Matthews (coprésident)
Vice-présidente par intérim à la recherche, à l’application des connaissances et à l’éthique
Instituts de recherche en santé du Canada
Ottawa (Ontario)

Anne Martin-Matthews, Ph.D., est professeure au Département de sociologie de l’Université de la Colombie-Britannique et membre de la Gerontological Society of America des États-Unis ainsi que de l’Académie canadienne des sciences de la santé. Elle a fondé puis dirigé pendant trois mandats le Centre de recherche en gérontologie de l’Université de Guelph. Elle a également occupé les postes de vice-doyenne à la recherche et aux études supérieures, de vice-doyenne aux initiatives stratégiques et de doyenne intérimaire à l’Université de la Colombie-Britannique. Elle a été directrice scientifique de l’Institut du vieillissement des IRSC de 2004 à 2011. Sous sa direction, cet institut a élaboré et lancé l’Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement et établi des partenariats internationaux avec des organismes de l’Union européenne et du Royaume-Uni (R.-U.), en plus de diriger des initiatives stratégiques sur les problèmes cognitifs liés au vieillissement, sur la mobilité et le vieillissement et sur les services et systèmes de santé pour une population vieillissante.

La Dre Martin-Matthews a été membre du conseil d’administration du Peter Wall Institute for Advanced Studies de l’Université de la Colombie-Britannique. Elle est actuellement membre du conseil de recherche de l’Institut canadien de recherches avancées, des comités consultatifs internationaux pour les réseaux de centres d’excellence AGE-WELL et de l’initiative de programmation conjointe de la Commission européenne qui se penche sur les inégalités sociales découlant du prolongement de la vie active des travailleurs vieillissants. Elle siège au conseil d’administration du consortium de l’organisme Cohort and Longitudinal Studies Enhancement Resources (CLOSER) du Royaume-Uni.

La Dre Martin-Matthews est l’auteure de nombreuses publications dans de multiples domaines, dont le vieillissement et le parcours de vie, la santé et la société, les services sociaux et de santé, ainsi que les points de rencontre entre les soins formels et les soins informels. Afin de souligner son engagement à l’égard du mentorat de la prochaine génération de chercheurs sur le vieillissement, les IRSC ont créé, en 2012, le Prix d’excellence au doctorat Anne Martin-Matthews en recherche sur le vieillissement. En 2016, la chercheuse a reçu le Prix de reconnaissance de l’excellence en mentorat étudiant Evelyn-Shapiro décerné par l’Association canadienne de gérontologie.

Mme Martin-Matthews a obtenu un baccalauréat ès arts de l’Université Memorial ainsi qu’une maîtrise et un doctorat de l’Université McMaster. Elle est également titulaire d’un grade honorifique en droit civil de l’Université de Newcastle (R.-U.).


Dre Heather Davidson
Sous-ministre adjointe, Division des partenariats et de l’innovation
Ministère de la Santé de la Colombie-Britannique
Victoria (Colombie-Britannique)

Dre Davidson possède un doctorat en psychologie (Développement des adultes et vieillissement) de l’Université de Victoria, Colombie-Britannique. Elle travaille pour le gouvernement de la Colombie-Britannique depuis 1991, où elle a occupé des postes de cadre supérieur à des échelons croissants, pour la plupart au ministère de la Santé. Elle est actuellement sous-ministre adjointe à la Division des partenariats et de l’innovation, où ses responsabilités couvrent la recherche et l’innovation, la participation au processus législatif et les relations intergouvernementales. Défenseure de la première heure de la politique et de la prise de décision fondées sur des faits, elle a maintenu des liens étroits avec le milieu de la recherche pendant toute sa carrière dans l’administration publique. Elle siège aux conseils d’administration des Réseaux universitaires des sciences de la santé, de la Fondation Michael Smith pour la recherche en santé et de l’Institute for Health System Transformation and Sustainability, et fait partie de la Medical Services Commission.


Mme Debbie DeLancey
Sous-ministre de la Santé et des Services sociaux
Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest
Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest)

Debbie DeLancey est sous-ministre de la Santé et des Services sociaux des Territoires du Nord-Ouest depuis septembre 2011. Elle a auparavant occupé les postes de sous-ministre des Ressources humaines et de sous-ministre des Affaires municipales et communautaires, ainsi que d’autres postes importants au sein du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest (T.N.-O.).

Résidente des T.N.-O. depuis 1976, Mme DeLancey travaille pour plusieurs organismes autochtones, y compris Dene Nation, Inuit Tapirisat du Canada et le conseil de bande de Fort Good Hope. Elle a déjà habité Baker Lake, Frobisher Bay (aujourd’hui Iqaluit) et Fort Good Hope, où elle a passé plusieurs saisons dans des camps de récolte traditionnels. Elle a participé activement à l’évaluation socioéconomique des projets de mise en valeur des ressources et a fondé et géré une entreprise de consultation en recherche-action sur le savoir traditionnel et l’utilisation des ressources renouvelables, propriété de la bande.

Mme DeLancey est détentrice d’un baccalauréat en sociologie/anthropologie de l’Université Carleton et d’une maîtrise en évaluation de l’Université de Melbourne. Lauréate du Prix du secteur public de la Société canadienne d’évaluation, elle a également été reconnue par l’Association des communautés et des administrateurs de gouvernements locaux des T.N.-O. En 2016, le gouvernement des T.N.-O. lui a décerné le Prix Dave Ramsden pour l’excellence de sa carrière. Elle siège aux conseils d’administration de la Fondation canadienne pour l’amélioration des services de santé et de la Commission de la santé mentale du Canada.

Mme DeLancey est mère de deux fils adultes.

Mme Clara Evalik
Directrice générale, Région de Kitikmeot
Ministère de la Santé et des Services sociaux
Gouvernement du Nunavut
Cambridge Bay (Nunavut)

Mme Clara Evalik habite à Cambridge Bay (Nunavut), sur l'île Victoria, à la hauteur du 69e parallèle, avec son époux, ses quatre filles, son fils, et ses six petits-enfants. Elle est actuellement directrice générale au ministère de la Santé et des Services sociaux, pour la région de Kitikmeot dans la fonction publique du Nunavut.

Clara compte 21 années d'expérience comme cadre dans les secteurs suivants : élaboration des politiques, planification des activités, établissement du Nunavut et de programmes et services communautaires, élaboration des lois et gestion des ressources humaines. Elle a également fait partie de la Commission d'établissement du Nunavut de 1995 à 1999. Elle a été élue aux conseils de l'Association inuite de Kitikmeot et de la Pauktuutit du Canada (Association de femmes inuites) et, récemment, présidente, pour un mandat de quatre ans, du programme de formation Nunavut Sivuniksavut, établi à Ottawa, qui s'adresse aux jeunes étudiants inuits du Canada.

Mme Evalik est inuite. Elle est la voix et défend les intérêts de ses frères et soeurs inuits, des gens de son milieu et de la région de Kitikmeot.


M. Michael Green
Président et chef de la direction
Inforoute Santé du Canada
Toronto (Ontario)

Réputé à l’échelle internationale, M. Green compte plusieurs réalisations largement reconnues en ce qui concerne l’adoption d’outils numériques dans le domaine des soins de santé.

En tant que président et chef de la direction d’Inforoute Santé du Canada, il est appelé à collaborer avec les partenaires gouvernementaux d’Inforoute ainsi qu’avec d’autres intervenants clés en vue d’accélérer la création et l’adoption d’outils numériques dans le domaine de la santé au Canada. Ces initiatives procureront aux cliniciens et à leurs patients l’information nécessaire pour prendre des décisions éclairées en matière de santé, et contribueront à moderniser et à assurer la viabilité du réseau de soins de santé pour tous les Canadiens.

Avant d’occuper son poste à Inforoute, M. Green a été président et chef de la direction d’Agfa Healthcare Inc. pour la région des Amériques. À ce titre, il a été appelé à superviser la transition de la radiographie sur film vers les supports numériques dans plusieurs régions du Canada et d’ailleurs, et ses qualités de visionnaire lui ont permis d’anticiper les retombées associées aux solutions de santé numérique pour favoriser la viabilité des réseaux de soins de santé et améliorer l’expérience des patients.

Misant sur des aptitudes affirmées de leader et de communicateur, M. Green se démarque également par sa réflexion stratégique. Ces qualités lui ont valu une solide réputation, qui repose notamment sur sa faculté d’attirer au Canada les meilleurs éléments internationaux de la recherche et de l’innovation afin de consolider les initiatives liées à la santé numérique, de favoriser la création d’emplois et de stimuler la croissance économique.

Titulaire d’un diplôme en sciences de laboratoire médical décerné par la London Metropolitan University, M. Green a amorcé sa carrière au King’s College Hospital, au Royaume-Uni. Membre du conseil d’administration de la division de la santé de l’Association canadienne de la technologie de l’information (ACTI), il a également occupé la présidence du conseil, de 2009 à 2012.


Dr. Antoine Groulx, MD, MSc, FCMF
Directeur, Services de première ligne intégrés
Ministère de la santé et des services sociaux, Québec
Québec (Québec)

Médecin de famille depuis 2004, Antoine Groulx a exercé plus de dix ans une pratique éclectique en milieu rural. Durant et après ses études, il a présidé plusieurs associations médicales syndicales et occupé différentes fonctions médico-administratives en établissement. Il a aussi présidé le Collège québécois des médecins de famille. Professeur agrégé de clinique à l’Université Laval, il a toujours accordé une grande importance à l’enseignement aux étudiants et à ses pairs. Depuis 2013, il dirige l’organisation des services de première ligne intégrés au ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec tout en maintenant certaines activités cliniques et pédagogiques. Sa direction soutien notamment la réforme de la première ligne dans l'espoir d'améliorer l'accès des Québécois à d’excellents soins et services de proximité.


Dr Paul C. Hébert
Chef du Département de médecine, Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM)
Chercheur régulier, Centre de recherche du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CRCHUM)
Professeur titulaire, Département de médecine, Université de Montréal
Montréal (Québec)

Le Dr Paul C. Hébert est chercheur régulier au Centre de recherche du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CRCHUM) et actuellement professeur titulaire au Département de médecine de l'Université de Montréal. Il est aussi chef du Département de médecine du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM). Auparavant, il était  médecin à l'unité des soins intensifs de l'Hôpital d'Ottawa et chercheur principal pour le Programme d'épidémiologie clinique à l'Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa (IRHO). Il a aussi occupé un poste de professeur titulaire au Département de médecine (soins intensifs) de l'Université d'Ottawa, en plus d'être conjointement nommé aux départements d'anesthésie, de chirurgie, et d'épidémiologie et de médecine sociale.

Au cours de ses 18 années au sein du corps professoral de l'Université d'Ottawa, le Dr Hébert a créé le Programme d'épidémiologie clinique au Campus général de l'Hôpital d'Ottawa et le Centre de recherche transfusionnelle de l'Université d'Ottawa. Dans son rôle de vice-président à la recherche, de 2003 à 2007, il a été responsable de l'orientation stratégique générale de la recherche au Département de médecine de l'Université. De 2007 à 2011, le Dr Hébert a été rédacteur en chef du Journal de l'Association médicale canadienne (JAMC). Simultanément, de 2008 à 2010, il a également assumé les fonctions de responsable stratégique et de premier directeur exécutif pour la Stratégie de recherche axée sur le patient (SRAP) aux Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC).

Le Dr Hébert a agi à titre de chercheur principal et/ou de co-chercheur dans le cadre de 48 projets de recherche évalués par les pairs et financés par des sources externes (la valeur combinée des subventions s'élevant à plus de 33 millions de dollars) et a publié près de 250 articles scientifiques évalués par les pairs. En raison de ses nombreuses réalisations, le Dr Hébert a été élu membre de l'Académie canadienne des sciences de la santé en juin 2010.


M. Simon Kennedy

Simon Kennedy a été nommé sous-ministre de la Santé à compter du 21 janvier 2015.

Auparavant, M. Kennedy agit à titre de sous-ministre du Commerce international et sherpa du Canada pour le G-20. Il supervise le portefeuille du Commerce international pendant l'une des périodes les plus productives de l'histoire des négociations commerciales du Canada. Pendant son mandat, les négociations aboutissent à la conclusion de l'Accord économique et commercial global entre le Canada et les États-Unis. Des négotiations aboutissent aussi à la conclusion de l'Accord de libre-échange Canada-Corée, premier accord de libre-échange du Canada en Asie.

Avant sa nomination à Commerce international, M. Kennedy assume les fonctions de sous-ministre délégué principal à Industrie Canada de septembre 2010 à novembre 2012, où il assure notamment l'administration du régime canadien d'examen des investissements étrangers. Pendant presqu'un an pendant cette période, M. Kennedy assume également les fonctions de représentant du premier ministre au sein du Groupe de travail par-delà la frontière Canada-États-Unis. Dans ce rôle, M. Kennedy dirige la négociation du Plan d'action sur la sécurité du périmètre et la compétitivité économique entre le Canada et les États-Unis annoncé par le premier ministre et le président Obama en décembre 2011.

M. Kennedy entame sa carrière à la fonction publique en 1990, où il occupe des postes de direction de plus en plus importants à Tranports Canada, à la Garde côtière canadienne et à Agriculture et Agroalimentaire Canada. Il occupe aussi plusieurs postes de direction au Bureau du Conseil privé, organisme qui appuie le premier ministre, dans les années 1990 et 2000. Ces postes comprennent deux nominations au niveau de sous-ministre : sous-secrétaire du Cabinet, Opérations (2008-2010), et sous-secrétaire du Cabinet, Planification et consultations (2007-2008).

M. Kennedy est titulaire d'un baccalauréat en relations publiques de l'Université Mount Saint Vincent et d'une maîtrise ès sciences en gestion des communications de l'Université de Syracuse. Il est diplômé du programme de gestion avancé de l'INSEAD et détient la certification ICD.D de l'Institut des administrateurs de sociétés.


Mme Anne Lyddiatt
Formatrice nationale
Programme Patients-partenaires contre l'arthrite
Ingersoll (Ontario)

Anne Lyddiatt a travaillé comme infirmière, principalement dans les domaines de l’administration, de la formation et de la santé communautaire, jusqu’à ce qu’un diagnostic d’arthrite inflammatoire l’oblige à quitter le marché du travail. Après avoir pris le contrôle de sa maladie, elle s’est lancée dans le bénévolat.

Il y a plus de 20 ans, Mme Lyddiatt s’est jointe au programme bénévole Patients-partenaires contre l’arthrite. Dans le cadre de ce programme, elle a reçu une formation de base dans l’examen clinique de l’appareil locomoteur, et a atteint un niveau qui lui a permis d’animer des formations pour des étudiants/résidents en médecine et des professionnels de la santé dans le cadre du curriculum des écoles de médecine et de la formation médicale continue. Son rôle dans le programme a évolué, et elle en est la formatrice nationale depuis les 15 dernières années. Douze écoles de médecine canadiennes incluent le programme dans leur curriculum, ce qui l’oblige à en maintenir l’uniformité et à s’assurer que les ressources et la formation demeurent à jour.

Anne a siégé et continue de siéger à divers groupes et conseils afin de contribuer au développement et à l’application des nouvelles connaissances au niveau des patients et des professionnels de la santé. Elle collabore comme bénévole à plusieurs organismes, dont Cochrane, OMERACT, l’institut de l’appareil locomoteur et l’arthrite des IRSC et l’Alliance de l’arthrite du Canada.


Tom Maston
Sous-ministre de la Santé
Gouvernement du Nouveau-Brunswick
Fredericton (Nouveau-Brunswick)

Tom Maston, CPA, CA, CHE, a été nommé sous-ministre du ministère de Ia Santé du Nouveau-Brunswick au mois de février 2014. II avait été auparavant le sous-ministre adjoint de Ia Division des services ministériels du ministère. II possède dix-sept ans d'expérience en tant que vice-président auprès des régies régionales de Ia santé du Nouveau-Brunswick.

M. Maston est comptable agréé et possède plusieurs années d'expérience dans le secteur privé. II est également certifié du programme CHE (Certified Health Executive) du Collège canadien des directeurs de services de santé.


Dr W. Robert McMaster
Vice-président de la recherche, Vancouver Coastal Health Directeur exécutif, Institut de recherche du Vancouver Coastal Health
Doyen associé à la recherche, Faculté de médecine, Université de la Colombie-Britannique
Vancouver (Colombie-Britannique)

Le Dr Robert McMaster a obtenu un baccalauréat et une maîtrise en sciences de l'Université de la Colombie-Britannique, qu'il a complétés par un doctorat en philosophie de l'Université d'Oxford. Ses intérêts en recherche se situent dans les domaines de l'immunologie moléculaire, de la parasitologie et de l'immunologie de la transplantation. Il est coresponsable d'une initiative de plusieurs millions de dollars, « Biomarkers in Transplantation » (Les biomarqueurs dans la transplantation), financée par Génome Canada/Genome BC et le Centre d'excellence pour la prévention de la propagation de l'insuffisance fonctionnelle des organes (PPIFO).

Il joue un rôle actif au sein d'organismes subventionnaires nationaux et internationaux, dont l'Organisation mondiale de la santé, les Instituts de recherche en santé du Canada (où il fait fonction d'agent scientifique pour le comité d'évaluation par les pairs Microbiologie et maladies infectieuses) et la Fondation Michael-Smith pour la recherche en santé (dont il a présidé le conseil consultatif sur la recherche).

Le Dr McMaster est professeur au Département de génétique médicale et a été chef de ce département de 2000 à 2010. Il a également occupé les postes de directeur du Centre de recherche sur l'immunité et l'infection au Vancouver Coastal Health Research Institute (VCHRI) et de directeur, Immunologie de la transplantation, à British Columbia Transplant, avant d'être nommé récemment directeur exécutif du VCHRI et doyen associé à la recherche, à la Faculté de médecine de l'Université de la Colombie-Britannique.


Maureen O’Neil
Présidente
Fondation canadienne pour l’amélioration des soins de santé
Ottawa (Ontario)

Maureen O’Neil est présidente de la Fondation canadienne pour l’amélioration des soins de santé. Elle a occupé auparavant plusieurs postes importants, notamment : présidente du Centre de recherches pour le développement international (CRDI), présidente par intérim du Centre international des droits de la personne et du développement démocratique, présidente de l’Institut Nord-Sud, et sous-ministre de la Citoyenneté au gouvernement de l’Ontario.

Mme O’Neil est présidente du conseil d’administration de l’Institut de recherche des Nations-Unies pour le développement social, en plus de siéger aux conseils de cyberSanté Ontario et du Centre pour l’innovation dans la gouvernance internationale. Elle préside également le conseil consultatif de l’Institut des politiques sociales et de la santé de McGill.

Elle a été présidente du conseil d’administration de l’Institut international pour l’environnement et le développement, du groupe d’assistance internationale, de l’initiative Think Tank du CRDI et du Conseil consultatif sur la responsabilité sociale de la Société canadienne pour l’expansion des exportations. Elle a présidé le conseil des gouverneurs de l’Université Carleton et a représenté le Canada à la Commission de la condition de la femme de l’ONU et à des comités de l’OCDE, en plus de faire partie du Comité de la planification du développement de l’ONU et du conseil d’administration de l’Institut de recherche des Nations-Unies pour le développement social. Elle a aussi été présidente ou membre de plusieurs conseils d’administration ou comités d’organismes sans but lucratif.

En juin 2011, Mme O’Neil a été nommée Officier de l’Ordre du Canada pour son dévouement au service public, en reconnaissance de ses contributions au développement international, à l’égalité entre les sexes et aux droits de la personne.

Elle est détentrice d’un baccalauréat en sociologie de l’Université Carleton et de doctorats honorifiques en droit de l’Université Wilfrid Laurier, de l’Université Carleton et de l’Université d’Ottawa.


Dr Brian Postl
Doyen, Faculté de médecine
Université du Manitoba
Winnipeg (Manitoba)

Le Dr Brian Postl a commencé un mandat de cinq ans comme professeur et doyen de la Faculté de médecine à l'Université du Manitoba en juillet 2010. Il est un diplômé de l'Université du Manitoba. Il a obtenu son doctorat en médecine en 1976, et des bourses d'études du Collège royal en médecine communautaire (1981) et en pédiatrie (1982). Il a été le président fondateur et le chef de la direction de l'Office régional de la santé de Winnipeg, poste qu'il a occupé pendant dix ans.

Le Dr Postl a été chef de la pédiatrie et de la santé infantile ainsi que des sciences de la santé communautaire à l'Université du Manitoba. Il a également été directeur de la J.A. Hildes Northern Medical Unit et de la Division de la médecine communautaire et nordique, de même que directeur du programme de résidence en médecine communautaire de la Faculté de médecine.

Ses recherches, les travaux qu'il a publiés et son engagement professionnel ont pour thème la santé des enfants autochtones, la santé circumpolaire et la planification des ressources humaines. Ses contributions dans ces domaines, combinées à son expérience comme pédiatre itinérant dans les collectivités du Nord du Manitoba et du Nunavut, lui ont valu le prix de distinction en santé infantile de l'Association canadienne des centres de santé pédiatriques en 2006 et le titre de champion de l'emploi autochtone de l'Association interprovinciale de l'emploi des Autochtones en 2007. Le Dr Postl fait partie de nombreux comités et conseils d'associations, de fondations, d'instituts et d'autres organisations à l'échelle provinciale et nationale.


Dr Norman D. Rosenblum
Pédonéphrologue, scientifique principal et professeur
Hôpital pour enfants de Toronto
Doyen associé, Programme de formation des médecins-chercheurs de l'Université de Toronto
Titulaire de la chaire de recherche du Canada en néphrologie du développement
Toronto (Ontario)

Le Dr Norman Rosenblum est un clinicien-chercheur ayant reçu une formation en pédonéphrologie et en néphrologie expérimentale. Depuis son entrée en fonction à l'Hôpital pour enfants de Toronto et à l'Université de Toronto en 1993, Norman a établi un programme de recherche sur le développement du rein dans le cadre du Programme de biologie du développement et des cellules souches au SickKids Research Institute et du Programme de collaboration en biologie du développement de l'Université de Toronto.

Sa recherche porte principalement sur les mécanismes génétiques et moléculaires qui influent sur le développement (normal ou perturbé) du rein mammalien et sur les résultats cliniques pour les humains touchés. Ces travaux sont financés grâce à des subventions de La Fondation canadienne du rein, des Instituts de recherche en santé du Canada et du Programme des chaires de recherche du Canada.

Le Dr Rosenblum s'intéresse vivement à l'éducation et au perfectionnement professionnel des cliniciens-chercheurs, tant sur le plan personnel que programmatique. En tant que doyen associé du Programme de formation des médecins-chercheurs de la Faculté de médecine, Norman dirige le programme de M.D.-Ph.D. et le Programme de cliniciens-chercheurs du Collège royal des médecins et chirurgiens, en plus d'assumer les fonctions de directeur associé (Éducation) du Centre McLaughlin pour la médecine moléculaire. Le Dr Rosenblum a joué un rôle de premier plan dans l'établissement du Programme canadien de cliniciens-chercheurs en santé de l'enfant (PCCCSE), un programme interdisciplinaire visant la formation de la prochaine génération de cliniciens-chercheurs dans le domaine de la santé des enfants au Canada, et il est chercheur principal pour le PCCCSE depuis sa création.


M. Marcel Saulnier
Directeur général, Direction de la coordination et de la planification des politiques
Direction générale de la politique stratégique
Santé Canada

Marcel Saulnier est le directeur général de la Direction de la coordination et de la planification des politiques, Direction générale de la politique stratégique, Santé Canada. Au cours de sa carrière, il a occupé des postes de leader stratégique à l'Association médicale canadienne, au Cabinet du Premier ministre, au ministère des Finances du Canada, au Forum national sur la santé et à Santé et Bien-être Canada. M. Saulnier possède une maîtrise en économie de l'Université de Montréal. Ses intérêts en politique publique sont variés, il a rédigé des articles sur bon nombre de sujets liés à la politique de la santé et il est membre de longue date du conseil d'administration de l'Association canadienne pour la recherche sur les services et les politiques de la santé. Marcel a grandi dans une communauté acadienne du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse et vit maintenant à Ottawa avec sa femme et ses trois enfants.


M. Yves Savoie
Président et chef de la direction
Société canadienne de la SP
Toronto (Ontario)

Yves Savoie s’est joint à Coeur + AVC à titre de chef de la direction, Canada, en avril 2017.  En plus d’être un ardent défenseur d’un système de santé véritablement axé sur le patient, M. Savoie comprend mieux que quiconque le rôle sans pareil des organismes de bienfaisance en santé, qui travaillent en étroite collaboration avec les communautés de la recherche et les différents gouvernements pour permettre à tous de vivre en santé ou d’avoir une vie de qualité en dépit de maladies chroniques et d’incapacités.

Au cours des dix dernières années, M. Savoie a dirigé la Société canadienne de la sclérose en plaques. Ses nombreuses réalisations en tant que président et chef de la direction comprennent le fait d’avoir piloté une vaste restructuration qui avait pour but l’unification de l’organisme, la réduction des dépenses en tirant profit des services partagés, le renforcement de la participation des personnes atteintes de sclérose en plaques dans les programmes de recherche de la Société, et l’interaction avec les différents gouvernements pour les inciter à agir en vue d’améliorer le soutien aux aidants et aux personnes vivant avec une incapacité.

Originaire du Nouveau-Brunswick, M. Savoie est bilingue et il apporte à Coeur + AVC une solide expérience en matière de collecte de fonds, en particulier dans le domaine des dons majeurs. La révolution numérique lui tient spécialement à coeur en raison du potentiel qui en découle. Il en va de même pour la recherche et l’exploitation de nouvelles sources de revenus.

M. Savoie possède une maîtrise en gestion décrochée à l’Université McGill dans le cadre du Programme McGill-McConnell pour les leaders du secteur bénévole national. Il détient aussi une maîtrise en administration des affaires de l’Université Concordia ainsi qu’un baccalauréat en relations internationales de l’Université de Toronto. Il a réalisé ses études collégiales au Collège Pearson, en Colombie-Britannique.

M. Savoie croit fermement à l’apprentissage actif et au leadership de collaboration. Par ailleurs, il s’implique activement dans la communauté, et il fait présentement partie du programme de normalisation d’Imagine Canada ainsi que du Comité directeur national de la Stratégie de recherche axée sur le patient (SRAP) du gouvernement fédéral, dont l’objectif est l’intégration de la recherche dans les soins.


Dr Joe Selby
Directeur exécutif
Patient-Centered Outcomes Research Institute (PCORI)
Washington (DC)

Après avoir obtenu son diplôme en médecine de l’Université Northwestern, le Dr Selby a déménagé en Californie du Nord, où il a fait un stage et une résidence en médecine familiale, pour finalement obtenir une maîtrise en santé publique à l’Université de la Californie à Berkeley. Son projet de bourse portait sur les facteurs comportementaux dans les maladies cardiovasculaires. Il est resté dans la région de la baie, à Kaiser Permanente, pendant 27 ans, dont 13 comme directeur de la recherche, où il a supervisé jusqu’à 50 chercheurs et 500 membres du personnel. Il a assumé des charges d’enseignement à l’Université de la Californie à Berkeley, à l’Université de la Californie à San Francisco et à Stanford. Il est l’auteur de plus de 200 articles publiés dans des revues à comité de lecture sur des sujets allant de la mesure et de l’amélioration de la qualité à la prestation des soins de première ligne et au dépistage du cancer colorectal, ainsi que de nombreuses études qui pourraient être classées sous le thème de l’« efficacité comparative », principalement dans les domaines du diabète, de l’hypertension et des maladies cardiovasculaires. Il a été honoré par le Service de santé publique, la Société américaine d’épidémiologie, Kaiser Permanente et, en 2009, il a été élu membre de l’Institut de médecine. En juillet 2011, le Dr Selby est devenu le premier directeur du Patient-Centered Outcome Research Institute (PCORI), dont le mandat est d’améliorer la qualité et la pertinence des données probantes disponibles pour aider les patients, les soignants, les employeurs, les assureurs et les responsables des politiques à faire des choix éclairés en matière de soins de santé.


Dre Bonnie Stevens
Professeure, Facultés des sciences infirmières et de médecine, Université de Toronto
Titulaire, Chaire de recherche Signy Hildur Eaton en soins infirmiers pédiatriques, Hôpital pour enfants malades
Toronto (Ontario)

La Dre Bonnie Stevens (inf. aut., Ph.D.) est professeure à la Faculté des sciences infirmières Lawrence S. Bloomberg et à la Faculté de médecine, à l'Université de Toronto, et titulaire de la chaire de recherche en soins infirmiers pédiatriques Signy Hildur Eaton, directrice adjointe de la recherche en sciences infirmières et scientifique principale à l'Institut de recherche de l'Hôpital pour enfants. Elle est aussi directrice du centre d'études sur la douleur de l'Université de Toronto et co-directrice du centre sur la douleur de l'Hôpital pour enfants, et membre de l'Académie canadienne des sciences de la santé.

La Dre Stevens a reçu une bourse de carrière en recherche du ministère de la Santé de l'Ontario et le prix du premier ministre pour l'excellence en recherche du ministère de l'Énergie, des Sciences et de la Technologie de l'Ontario. Elle s'est mérité la bourse Mary Ellen Jeans de la Société canadienne de la douleur, la bourse Mayday Pain & Society Fellowship, ainsi que la bourse Jeffrey Lawson de l'American Pain Society pour ses efforts visant à soulager la douleur chez les enfants. Sa recherche porte sur l'évaluation et la gestion de la douleur chez les nourrissons et les enfants, l'évaluation des modèles de prestation des services de santé pédiatriques et l'efficacité des stratégies d'application des connaissances. Elle est actuellement chercheuse principale de l'équipe des IRSC en douleur chez les enfants.

La Dre Stevens a publié plus de 200 articles et résumés, a corédigé l'édition 2007 du livre « Pain in Neonates and Infants » (Elsevier) et travaille à la rédaction du prochain manuel « Oxford Textbook of Pain in Children » .


M. Allan Stordy
Président et chef de la direction
Arete Human Resources inc.
Calgary (Alberta)

Date de modification :