Contexte de l'Initiative de recherche sur l'hépatite C

L'Institut des maladies infectieuses et immunitaires des Instituts de recherche en santé du Canada (IMII des IRSC) et l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) joignent leurs efforts dans le soutien, la promotion et le renforcement de la recherche et de la formation dans le domaine de l'hépatite C au Canada.

L'hépatite C est un problème de santé mondiale qui afflige environ 170 millions de personnes. Au Canada, l'ASPC estime que 242 500 personnes sont actuellement infectées par le virus de l'hépatite C (VHC), et plus de 10 000 nouveaux cas ont été rapportés en 2012. L'utilisation de drogue injectable est en cause dans environ 60 % des cas d'infection au VHC au Canada. Bien que certaines personnes puissent combattre le virus, la majorité des victimes du VHC développent une infection chronique. À la suite d'une longue période de latence pouvant s'étirer sur trois décennies, l'infection évolue vers la cirrhose et le coma hépatique dans jusqu'à un tiers des cas. Il n'existe actuellement pas de vaccin pour prévenir le VHC, et les thérapies existantes peuvent être très dispendieuses. Le VHC exerce donc une forte pression sur les systèmes de santé et de services sociaux, et on ne peut trop insister sur la prévention et le besoin de contenir la propagation du VHC. Un tel effort nécessite de la collaboration entre chercheurs et praticiens spécialisés dans plusieurs disciplines et thèmes de recherche en santé.

En 1999, le gouvernement du Canada a lancé une initiative de recherche conjointe de 5 ans sur l'hépatite C, en réponse à la Commission d'enquête Krever sur l'approvisionnement en sang au Canada.

L'Initiative de recherche conjointe ASPC-IRSC sur l'hépatite C a été conçue pour financer un vaste programme de recherche dont le but était de soutenir des projets visant à mieux comprendre l'infection au VHC et à réduire le fardeau de la maladie par la création, l'application et l'utilisation de nouvelles connaissances. L'initiative a permis de soutenir des projets sur la biologie, la pathogenèse et l'épidémiologie du virus, la technologie de dépistage et de diagnostic, l'histoire naturelle du virus, les stratégies de traitement, les questions de qualité de vie et les mesures de prévention.

Des efforts ont aussi été consacrés au développement des capacités de recherche sur l'hépatite C au Canada par la formation, ainsi qu'à la dissémination et à la mise en pratique des connaissances. Les ententes ultérieures se sont appuyées sur ce travail initial et ont permis de maintenir l'élan généré par l'initiative. Tout cela se traduit aujourd'hui par des assises solides pour la recherche sur le VHC au Canada.

En 2004, les IRSC ont obtenu 2 ans de financement supplémentaire pour maintenir l'élan généré par l'initiative et soutenir les projets de recherche en cours sur l'hépatite C. En 2006, des fonds ont été obtenus pour soutenir un programme de formation en recherche sur l'hépatite C.

En 2008, dans le cadre de l'engagement du gouvernement fédéral de renouveler le programme de recherche sur l'hépatite C, le partenariat entre l'ASPC et les IRSC a été renouvelé par un protocole d'entente de 7 ans qui a appuyé la recherche sur l'hépatite C jusqu'en 2015. 6 millions de dollars ont été investis en recherche biomédicale et clinique, recherche psychosociale, comportementale et épidémiologique, et des bourses de formation centrées sur l'hépatite C.

En 2014, le partenariat entre l'ASPC et les IRSC a été renouvelé à nouveau jusqu'en 2020 par un protocole d'entente conjoint d'une durée de 5 ans. Cet investissement de près de 5 millions de dollars est axé sur la recherche biomédicale et clinique et sur la recherche pertinente pour la santé publique. L'objectif principal de cet investissement est de créer un programme de recherche concertée avec un souci de cohésion, qui regroupe des chercheurs, des utilisateurs des connaissances et des décideurs de plusieurs thèmes de recherche et provinces/territoires.

Au total, 23 millions de dollars ont été investis en recherche sur l'hépatite C depuis 1999 grâce à ce partenariat.

L'Initiative de recherche sur l'hépatite C des IRSC et de l'ASPC s'attaque à un important problème de santé mondiale. Ensemble, les IRSC et l'ASPC mettent en oeuvre une importante stratégie de recherche pourvue de priorités claires en réponse à une maladie infectieuse aux conséquences graves.

Date de modification :